Skip to content

La mobilité durable et inclusive à Bruxelles

Visuel Mobilité FINAL

Avec son projet de plan régional de Mobilité GoodMove, la Région bruxelloise enclenche la vitesse supérieure en matière de mobilité durable. Oui mais, comment décliner la mobilité à Bruxelles en mode solidaire ? Quels sont les besoins à rencontrer pour une mobilité inclusive et durable ? Le 20 novembre dernier, nous organisions une rencontre chez Hors Catégorie au See U pour découvrir les différents enjeux de la mobilité bruxelloise et réfléchir à des pistes d’action concrète pour y répondre, en compagnie d’acteurs de terrain inspirants: Bruxelles-Mobilité, le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles (CAWaB), LABOLOBO et la coopérative Urbike.

CONTEXTE: Le nouveau Plan Régional de Mobilité identifie 6 défis auxquels la Région de Bruxelles-Capitale doit faire face pour garantir une qualité de ville

1) Influer sur la demande globale de déplacements en privilégiant un développement urbain dense et mixte, qui limite la nécessité de se déplacer, en particulier sur de plus longues distances

2) Viser une diminution de l’usage de la voiture individuelle

3) Assurer un développement de services intégrés pour l’usager

4) Garantir des réseaux de transport bien structurés et efficaces

5) Optimiser la logistique urbaine

6) Mener une politique volontariste de stationnement

.. et 6 types d’actions prioritaires d’ici à 2030

GOOD NEIGHBOURHOOD: les actions qui concernent l’organisation

de la mobilité dans les quartiers afin d’améliorer la qualité de vie des

habitants

GOOD NETWWORK: les actions qui concernant les réseaux de transport afin d’assurer des services et cheminements performants et de qualité

GOOD SERVICE: les actions qui concernent les services de mobilité afin d’offrir aux usagers une palette de services intégrés

GOOD CHOICE: les mesures territoriales et incitatives qui visent à influencer et orienter les choix de mobilité personnels et collectifs

GOOD PARTNER: les actions qui concernent la gouvernance afin d’assurer la mise en oeuvre des actions du plan par l’ensemble des acteurs

GOOD KNOWLEDGE: les actions qui concernent la connaissance et la transparence des données afin d’assurer une évaluation performante de la politique de mobilité

Mobilité et inclusion sociale:

L’accès à la mobilité et la capacité à être mobile sont des leviers essentiels à l’intégration sociale et professionnelle. La mobilité inclusive représente un défi car à l’heure actuelle, les projets de mobilité durable prennent peu en compte cet aspect et ne sont pas adaptés aux besoins spécifiques des personnes en situation d’exclusion économique et/ou sociale.

La mobilité peut être entravée par plusieurs facteurs:

– Financiers: les ressources des ménages conditionnent l’aptitude à la mobilité

– Physiques: pour les personnes à mobilité réduite (PMR), c’est-à-dire les personnes âgées, et handicapées, petite enfance, parents avec poussette, …

– Cognitifs: capacité à utiliser les moyens de transports, à se repérer, à passer le permis de conduire, à utiliser les nouvelles technologies

 

Quelles actions possibles pour améliorer la situation des personnes à mobilité réduite (PMR)?

Le CAWaB rappelle l’importance de réfléchir à des actions pour

répondre aux problèmes suivants:

– absence de formation des chauffeurs de taxi et du personnel des transports publics à la prise en charge des personnes à mobilité réduite (à ce jour, comportements et conduites souvent inadaptés, chiens guides souvent refusés dans les taxis, …)

– absence d’une offre de services spécifiques dans le chef des initiatives privées de transports rémunérés

– absence de services de location de véhicule sans chauffeur pour les PMR (le véhicule personnel pour les PMR reste très important)

– problèmes d’accessibilité des quais et des gares

L’exemple de TUK TUK Jette

TUK TUK Jette est un service de taxi personnalisé et gratuit pour les aînés du nord de la ville, grâce à un réseau de bénévoles et au premier tuk-tuk électrique de Bruxelles. Il s’agit d’une initiative développée par LABOLOBO, une association ayant pour mission d’encourager la solidarité intergénérationnelle. L’objectif? Permettre aux aînés de retrouver une place et d’exercer leur rôle de citoyen et restaurer les liens sociaux via le regain de mobilité! En effet l’isolement social des aînés est aggravé par la perte de mobilité.

Avec leur tuk-tuk électrique, ils offrent un service sur mesure : rendez-vous chez le médecin, besoin de faire des courses, envie d’aller au parc ou au marché, … TUK TUK Jette vous y emmène, non seulement en organisant le transport, mais aussi et surtout en créant des relations sociales entre les bénévoles, les utilisateurs et les organisations qui soutiennent le projet.

Mobilité & LOGISTIQUE URBAINE

L’enjeu urbain du « dernier kilomètre »

En  milieu urbain,  le dernier kilomètre de livraison d’un colis participe grandement à la congestion. Dans les grandes agglomérations, un véhicule en circulation sur cinq livre des marchandises. Le rail, l’aérien et le fluvial sont inefficaces pour les livraisons en direct chez les particuliers. L’utilisation de  véhicules  légers et  moins polluants est une problématique centrale, au même titre que la création de plateformes de mutualisation des livraisons. Or, en 2016, les livraisons à vélo représentaient moins de 0,1% du total de toutes les livraisons à Bruxelles.

 

L’exemple inspirant d’Urbike

La coopérative belge Urbike veut répondre à ce défi du dernier kilomètre. Urbike est une entreprise bruxelloise de livraison de marchandises à vélo en ville. Elle a lancé sa phase de test en mai 2019 avec quatre entreprises (bpost, CSD, Delhaize et Multipharma). L’objectif est de prouver que la livraison à vélo offre une véritable solution pour le transport du dernier kilomètre et peut être utilisée pour tous les types de marchandises. À partir de 2020 la coopérative veut assurer 115 000 livraisons à vélo par an et créer une vingtaine d’emplois durables. Selon les fondateurs, il serait possible d’éviter l’émission de 66 000 tonnes de CO2 par an d’ici 2050 grâce à ce système.

Le transport de marchandises, des challenges mais aussi des opportunités

Selon la coopérative, les challenges restent élevés et les besoins sont nombreux:

  • Création de réseaux de hub locaux: nécessité de repenser l’utilisation de l’espace
  • Maintenance et réparation: problèmes d’accès au matériel et absence de services de réparation des vélos cargo
  • Absence d’un système de leasing de vélos cargo
  • Multimodalité: nécessité de mettre en place des hubs (eau, rail, route) pour réceptionner les marchandises
  • Solutions isothermes: absence de solutions efficaces permettant de respecter la chaîne du froid lors des livraisons de produits frais et surgelés
  • Logistique inverse et circulaire: nécessité de renforcer l’usage du vélo dans la collecte des produits ou pièces usagées auprès des utilisateurs finaux dans une perspective de recyclage et de réemploi et d’optimisation des flux de marchandises
  • Nécessité de développer des infrastructures adaptées permettant aux vélos cargo de se déplacer tout en garantissant la sécurité des particuliers

Place à l’action

Vous connaissez quelqu’un qui a une idée de projet pour répondre aux enjeux de la mobilité à Bruxelles mais qui hésite à se lancer? N’hésitez pas à partager ce compte-rendu avec lui!

Vous avez un projet en mobilité et vous voulez tester de nouveaux produits ou services dans un cadre

sécurisé ? Vous avez besoin de rencontrer des associés pour développer votre projet?

Contactez charlotte@coopcity.be pour découvrir ce que nous pouvons vous apporter dans le développement de votre projet ou consultez régulièrement notre agenda.

 

travail mobilité

Scroll To Top